Combien coûte un bon référencement sur Google ?

tarif-referencement-google

Vous souhaitez connaître le tarif référencement Google pour déterminer le budget de votre SEO et SEA mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Je vais vous dévoiler les fourchettes de prix et modèles pratiqués du marché sur les différents types de référencement pour éviter toute mauvaise surprise.

Vous serez après cela si vous devez garder la gestion en interne ou déléguer mais surtout si les devis reçus sont cohérents.

Je vais tout aborder dans cet article.

Sommaire

  1. Référencement : définition et distinction
  2. Combien ça coûte ?
  3. Les modèles de rémunération
  4. Foire aux questions

Référencement : définition et distinction

Il existe 2 types de référencement Google : le référencement naturel (SEO) et le référencement payant (SEA).

Le référencement naturel est le plus connu et gratuit, les internautes cherchent une information sur le moteur de recherche Google et vous trouve dans les résultats de recherches organiques.

Le référencement payant comme son nom l’indique est payant, il fonctionne de la même manière que le référencement naturel sauf que vous apparaissez au-dessus des résultats de recherche naturel.

Dans cet article, nous nous intéresserons particulièrement au référencement payant, celui que j’utilise principalement avec mes différents partenaires.

Comment ça coûte ?

Dans cet exemple, je vais prendre le modèle classique de rémunération « au forfait » où vous payez un tarif mensuel fixe.

Le coût d’un référencement sur Google commence autour de quelques centaines d’euros à quelques dizaines de milliers d’euros par mois.

Oui, cela ne va pas beaucoup vous aider mais on trouve de tout en termes de prix sur le marché.

Le tarif dépend du type de référencement (SEO ou SEA), du type d’industrie (le niveau de concurrence) et des missions exactes proposées (pour le SEO) ou du modèle de rémunération (pour le SEA).

Ce que je peux vous dire, c’est que les agences chargent généralement plus que les freelances notamment en raison de leurs frais (salaires, locaux).

Les fourchettes de prix que je vais énoncer plus bas sont basées sur l’observation du marché.

Pour ma part, si je devais faire appel à un spécialiste, je regarderais quels sont ses références, ses études de cas, sur quels secteurs d’activité il a l’habitude de travailler.

Et non pas les tarifs proposés, cela ne devrait pas être votre focus mais c’est un autre débat.

Le référencement naturel

Une prestation de référencement naturel coûte entre 500 et 2000€ par mois.

En dehors de l’audit SEO qui peut être offert, le coût dépend du pilier sur lequel vous allez travailler.

Le SEO comprend 3 piliers majeurs : le contenu, la popularité, la technique.

Le référencement payant

Avant de donner des fourchettes de tarifs pour le SEA, il faut d’abord distinguer les dépenses Google des frais de gestion.

Les dépenses Google correspondent au « budget media ».

C’est à dire les dépenses publicitaires qui sont facturées par Google à votre entreprise pour les clics obtenus.

Au contraire, les dépenses d’optimisation des campagnes correspondent au montant que vous payez à une agence Google Ads (ou à un freelance SEA).

La différence entre faire par vous-même et sous-traiter l’optimisation des campagnes à un expert peut faire une différence énorme sur la rentabilité des campagnes.

Une prestation de référencement payant coûte entre 500 et 5000€ par mois.

Mais cela varie en fonction du budget que vous souhaitez allouer à vos campagnes Google.

Le coût de la prestation ne sera pas la même si vous êtes prêt à investir 1 000€ ou alors 10 000€ par mois sur Google.

Quel budget prévoir sur Google Ads ?

Tout dépend de vos objectifs et de la rentabilité de vos campagnes.

Je recommande généralement de dépenser 100€ par jour (cela dépend du domaine d’activité, de la région, de la concurrence sur les mots clés) pour pouvoir travailler correctement et apprendre en quelques mois puis améliorer au fur et à mesure afin d’obtenir des résultats rapidement.

Si les campagnes sont rentables et s’il est possible de prendre davantage de clics pourquoi se limiter ?

Ne vous gênez pas et augmentez votre budget !

Les modèles de rémunération

Il existe plein de modèles, ce qui ne rend pas la tâche facile pour comparer les offres.

Mais ces différents modèles sont nécessaires car ils répondent à des cas de figures différents.

Dans les modèles en-dessous, je ne vais pas mentionner :

- le modèle « au forfait » où le client paye le budget media + un montant fixe mensuel

- le modèle « au pourcentage de la dépense » où le client paye toujours le media + un pourcentage sur le budget media investit

Je ne pratique pas ces 2 modèles et ne les recommande pas.

D’ailleurs, si un prestataire vous les propose, passez votre chemin.

Je vais me concentrer sur le modèle « à la performance » et « au lead ».

Voyons en détails comment fonctionnent les principaux modèles de rémunération intéressants.

Modèle « A la performance »

Le client paye le budget media et le prestataire se rémunère :

  • au pourcentage sur le chiffre d’affaires directement généré par Google Ads (vente en ligne)
  • à un coût par prospect forfaitaire pour les prospects directement générés par Google Ads (génération de leads)

Il peut y avoir un forfait fixe de setup au départ.

Les avantages :

  • instaure un climat de confiance
  • situation gagnant-gagnant
  • si ça marche, débouche sur des collaborations à long terme

Il existe aussi une variante à ce modèle appelé « full performance ».

Modèle « Full performance »

Cette fois le prestataire paye le budget media.

Et se rémunère toujours uniquement sur les résultats.

Très intéressant pour le client qui ne prend littéralement aucun risque.

De ce fait, le client peut ne pas se sentir impliqué car si cela ne fonctionne pas, il n’a rien perdu.

Quand on n’investit pas réellement dans la réussite de sa propre activité, on ne fait pas les efforts nécessaires pour que cela fonctionne.

Si le client n’a rien à payer en amont pour recevoir des demandes de devis qualifiés, les commerciaux risquent de ne pas traiter les prospects au téléphone comme il faut.

Modèle « Au lead »

C’est le modèle idéal à la fois pour le prestataire et pour le partenaire (qui n'est plus un client).

Le partenaire achète une demande qu’un prospect vient de réaliser : 25, 50 ou 100 par mois au choix.

Pour le prestataire, pas de perte de temps pour créer la page de vente (landing page).

Pour le partenaire, plus besoin de payer le media ni d’échanges répétitifs avec le prestataire, il paye seulement pour ceux qu’il a besoin.

Le modèle « au lead » est plus scalable et plus valorisable notamment car le prestataire capitalise sur sa marque.

Il gére soi-même la collecte des leads via sa plateforme, peut se permettre de vendre des leads à plusieurs entreprises du secteur et par la même occasion de trouver assez facilement de nouveaux partenaires.

Résumé

Voici mes 2 conseils :

1. Favorisez une rémunération indexée sur ce qui amène réellement de la valeur à votre entreprise

2. Faites appel à un partenaire qui fonctionne au lead

Si vous avez déjà tout en interne ou bien que votre prestataire travaille sur votre site internet, la seule solution, c’est de passer par l’achat de leads via un partenaire.

Conclusion

En fin de compte, le tarif de référencement sur Google dépend de nombreux critères :

  • Le type de référencement
  • Les missions de la prestation
  • Le modèle de rémunération

Il est utile d’avoir une idée sur la fourchette de prix sur le marché en fonction du type de référencement.

Mais cela ne veut pas dire grand-chose sur la qualité de la prestation que vous allez recevoir.

Le mieux, c’est de récupérer des devis à plusieurs entreprises et de comparer en plus de demander des références.

C’est pourquoi, en ce qui me concerne, je propose exclusivement un modèle de facturation à la performance où vous ne payez que pour les résultats que vous obtenez (et plus précisément au lead signé).

Foire aux questions

Comment faire pour être référencé sur Google ?

Après avoir crée votre site, vous devrez mettre en place une stratégie sur les 3 piliers du référencement naturel avec des articles pour le contenu, des backlinks pour la popularité et utiliser les bons outils pour la technicité.

En ce qui concerne le référencement payant, vous devrez mettre en place une bonne page de vente (landing page) sur laquelle renvoyer, choisir les bons mots clés, tester les stratégies d’enchère et améliorer sans cesse vos annonces.

Qu'est-ce qu'un bon référencement ?

Pour le SEO, c’est d’arriver dans les premiers résultats de recherche en particulier sur les mots clés à intention commerciale de votre thématique.

Pour le SEA, c’est d’être rentable sur chacun des mots clés sur lesquels vous souhaitez être positionné tout en prenant le maximum de part d’impressions (visibilité dans les résultats de recherche).

Ce qu’il vous reste à faire

Vous êtes une société dans le secteur d'activité de la rénovation et de l’habitat ?

Ou bien, vous connaissez une personne qui pourrait être intéressé pour bien référencer son site ?

J’ai exactement ce dont vous avez besoin.

Allez faire un tour dès maintenant voir mon offre sur la page d’accueil.

Promis, vous ne serez pas déçu !


Travailler avec moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram